HomeFAQContact
Facebook    Instagram     Pinterest    http://feeds.feedburner.com/LeFrabieuxBlog

lundi 14 juillet 2014

Coupelles en argile naturelle autodurcissante


Mettre les mains dans l’argile, voilà ce que je vous propose de faire pour réaliser ces coupelles en argile naturelle autodurcissante.

Il s’agit d’une technique très simple. La réalisation est très rapide et le matériel nécessaire est minime. Et comme le titre de l’article l’indique, il s’agit autodurcissante, il n’y a donc besoin d’aucune cuisson.
Pour réaliser ces coupelles j’ai utilisé un pain d’argile naturelle autodurcissante Durci’dur de la marque Solargil’. La gamme se décline en argiles de diverses couleurs comme le rouge le rose, le vert, etc. Il s’agit ici d’argile blanche.
A l’aide d’un couteau pointu sans dent, il vous faudra découper un peu d’argile. Puis de vos doigts musclés la travailler autant que nécessaire afin de la réchauffer légèrement. Vous pouvez vous humecter les mains dans un bol d’eau tiède, mais gare à ne pas détremper la pâte.

Coupelle en argile autoducissante

Quand votre argile est devenue malléable à souhait, étalez-la sur une feuille de plastique ou un papier de cuisson à l’aide d’un rouleau à pâtisserie. N’hésitez pas de temps en temps à retourner l’abaisse d’argile de manière à ce qu’elle ne colle pas sur le support ni le rouleau.

Une fois abaissée sur quelques millimètres d’épaisseur, prenez une assiette creuse, ou un bol, dont le diamètre vous satisfait et servez vous en comme guide pour découper, à la pointe de votre couteau, un disque parfait. C’est de la vraie cuisine n’est ce pas ?

Vous voilà devant votre très beau disque d’argile déjà satisfait d’en être arrivé jusque là. Vous avez bien sûr fait attention à ne pas incorporer de bulles d’air dans l’épaisseur de la pâte au risque de fragiliser la paroi de votre coupelle.

Coupelles en argile autoducissante

A ce moment de la réalisation, il est temps d’apposer un décor. Muni d’un napperon de coton, disposez ce dernier sur le disque d’argile puis enfoncez-le légèrement dans la matière à l’aide du rouleau à pâtisserie. Retirez l’ouvrage de crochet délicatement et contemplez le résultat. Il est possible de renouveler l’opération sur une autre partie vierge de la terre encore humide. Si l’idée du napperon ne vous sied guère, il est possible d’imprimer n’importe quel motif, tout aussi frabieux, dans l’épaisseur de l’argile. Peuvent convenir des lettrages et des typographies découpées dans des journaux. Ou encore écrire des mots à main levée à l’aide d’un pic en bois. Cela n’a de limite que votre imagination.

Maintenant que le décor est achevé, soulevez délicatement le disque d’argile. Une option s’offre à vous, celle de retourner le disque et d’estampiller votre œuvre de votre empreinte digitale ou de vos initiales.

Déposer alors le disque d’argile dans le récipient qui vous à servi à la découpe pour qu’il en épouse plus ou moins la forme et en adopte le creux. 

Coupelles en argile autoducissante

Voilà maintenant le temps d’entreposer le tout en sécurité et de laisser sécher à l’air ambiant en suivant les recommandations du fabricant. Il n’est pas nécessairement besoin de déposer la chose près d’une source de chaleur. L’idéal est que le séchage soit uniformément et pas trop rapidement.
En séchant, l’eau contenue dans l’argile s’évapore. La coupelle va alors se rétracter un peu. Il n’y a donc pas de risque que cela colle au fond du récipient qui sert de moule. La couleur va également s’éclaircir.
Après séchage, vous pouvez retirer la coupelle d’argile du récipient. Si besoin, avec une lame de cutter et un papier de verre très fin – une lime à ongle par exemple, on peut poncer les quelques imperfections qui demeurent. 

Coupelles en argile autoducissante

La coupelle d’argile peut enfin être utilisée ; sauf si vous souhaitiez lui apporter un peu plus d’ornementation. Car c’est à ce stade qu’il est possible de peindre, de vernir ou de teinter votre réalisation.

A bientôt pour d’autres idées Frabieuses !

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire